Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

MOREPORK

Cher Lucas,

Ici en Australie, on les appelle les boobook owls. En Nouvelle-Zélande, là où je les ai entendu pour la première fois, morepork. 

Elles me fascinent et me rassurent. Lorsque je campe au milieu de nulle part, que le jour est tombé et que même les insectes se sont tus, c’est le silence de la nature qui s’impose. Souvent je frémis, une peur enfantine me tient aux aguets, toute la nuit durant je ne dors que sur une oreille.

Au moindre bruit, j’ai les poils qui se dressent, les muscles qui se tendent, j’ai le corps ressort, près à bondir hors de la tente. La tente, c’est d’ailleurs bien là tout ce qui se tient entre mon imagination et l’extérieur. J’entends des pas, des respirations. J’imagine à chaque instant qu’on veut m’ôter Bumblebee ou Momo. Alors qu’en réalité, tout ce que le possum, qui se fige dans la lumière de ma frontale et dont je vois les petites billes briller, veut m’ôter, ce sont mes barres chocolatées. 

Le soir, quand tout s’immobilise, avant que le balai nocturne ne commence, j’entends les morepork qui se font échos. Maîtres de cérémonie, ils donnent le signal. J’entends ces petites chouettes brunes se répondre depuis leur arbre. L’une lance sa première interrogation et je guette le chant de la seconde à quelques kilomètres de là. Et sans le savoir, elles bercent mon sommeil, me font entrer dans l’intensité des nuits oubliées par la civilisation.

Ces boules de plumes à l’air mal réveillé se parlent, échangent et se répondent inlassablement, nuit après nuit, emplissant l’immensité de la forêt de leurs deux échos lointains. 

A qui d’autre que toi, Lucas, pouvais-je envoyer cette carte ? Elle m’a suivi depuis le début de l’aventure en Australie et te trouvera en Nouvelle-Zélande. A l’origine de mes nuits solitaires. Garde la avec toi. Peut-être que ces mots résonneront en toi et comme le chant du morepork te berceront quand tu n’entendras pas d’autres bruits que les battements de ton cœur. 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :