Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

INTO THE WILD

„The ants are so big, they gonna eat ya!“ / „Les fourmis sont si grandes qu’elles vont te bouffer!“ 
Larry de Westport en NZ, peu avant mon départ pour l’Australie. 

Crocodiles, requins, araignées, serpents, fourmis géantes, kangourous et autres animaux sauvages sur les routes la nuit, – et puis tout ce qu’on n‘a pas encore osé m’annoncer – je vais pas vous cacher que je suis pas complètement sereine à l’idée de faire du camping ici. Alors quand on me demande quel est mon projet à moto en Australie, je réponds très franchement et sans ironie: rester en vie ! J’avais déjà un certain potentiel péripéties et conneries, va falloir repenser la logistique et l’organisation que j’avais jusque là. Ce qui marchait chez les kiwis, pourrait éventuellement me coûter la vie en Aussie. 

Avant le départ j’ai pris contact avec quelques motards français qui ont déjà pas mal bourlingué dans le pays. L’un d’eux, Alexandre, lillois de 31 ans a parcouru toute l’Australie sur une BMW GS. On s’appelle quelques heures pour que je puisse lui poser des questions. Ma plus grande crainte, le camping. En Nouvelle-Zélande, la bête la plus féroce sera à la limite le possum qui tentera de subtiliser tes barres muesli pendant ton sommeil (et déjà là, je suis pétrifiée de terreur !). Il y a bien le Weka ou le Kea, oiseaux gloutons trop habitués aux touristes généreux et ignorants. 

NB: Nourrir un animal sauvage c’est le condamner sur le long terme à ne plus savoir trouver sa propre nourriture et mourir lorsqu’il n’y aura pas de Backpackers en Camper Van pour filer un trognon de pain contre une photo sympa. 

Bref. La faune sauvage en Nouvelle-Zélande c’est le monde des Teletubbies en comparaison avec la faune locale. 

Première règle à observer d’après Alexandre: 

  • Ne pas rouler de nuit !
    Les kangourous sont attirés par la lumière des phares et sautent devant les voitures, d’où le grand nombre de kangourous morts sur le bord des routes. A moto, se prendre un kangourou adulte dans le marron, c’est un aller pour l’hôpital le plus proche – c’est à dire probablement à quelques 500 km… avec un peu de bol
  • Vérifier le matin qu’un serpent a pas décidé de pieuter au chaud dans le fond de tes bottes pendant la nuit – et non, il n’est pas envisageable de rentrer les bottes dans la tente…
  • Faire attention à ne pas planter sa tente près ou sur un nid de fourmis – SIMPLE 
  • Bon les araignées … y a pas grand chose à faire, la plupart sont pas „dangereuses“ paraîtrait – delà dit, si l’araignée fait la taille de ma main (ou même la moitié) il y a de fortes chances pour que je succombe d’une attaque, venimeuse ou pas, elle aura eu raison de moi ! 
  • Ne pas se baigner là où il y a des crocodiles – comme dirait Orelsan, BASIQUE ! Mais apparemment il y en a que ça impressionne pas mais souvent ils sont plus là pour dire si l’eau était bonne
  • Se baigner sur les plages où il y a des filets anti requins – moi on m‘a déjà perdu au mot filet. Sérieusement ? Un filet ? Bon aucun risque de ce côté, je bougerai pas de la plage 
  • Bon et enfin, l’Australie étant IMMENSE, il faut prévoir un minium ses itinéraires et savoir où s’arrêter pour la nuit, s’assurer d’avoir assez d’essence et d’eau jusqu’à la prochaine station, si tu veux pas finir comme le vieux citron que t’as oublié dans la porte du frigo depuis des lustres
  • Ah et oui, ça peut être bien de savoir changer une roue et fixer une crevaison, comme des fois y a personne qui passe sur la route pendant une journée ou plus …

Voilà voilà. 

Ça va le faire comme sur des roulettes, n’est-ce pas ?! 

Publicité

Un avis sur « INTO THE WILD »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :