Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

SEA SAND WIND

Si vous me demandez sur une échelle de 1 à 10 comment je suis heureuse, je vous répondrai que mon échelle, elle va jusqu’au putain de ciel, que les nuages je m’en fais des coussins pour reposer mon corps courbaturé et que j’attrape les mouettes par les ailes pour rire à tue-tête avec elles. De l’endorphine jusqu’aux orteils, je me cale là. Bordel qu’on est bien. 

J’ai du sable entre les dents et plein la chaîne de la moto. Le vent dépose un filtre salé sur mes yeux et la visière du casque. Je fais la course avec les vagues. M’attrape. M’attrape pas. Les dunes à bâbord, la mer à tribord. Du bonheur au bord des lèvres, je suis hilare pour pas grand chose et je men carre.

Et si je me casse la gueule, que je tombe de quelques étages, au moins je pourrais dire que j’ai tenté. Tenté de défier la gravité de mon quotidien, la pesanteur du temps qu’on a jamais. D’enchanter mon réel. 

26.10.19 / Far North / Nouvelle-Zélande

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :